Foresterie urbaine

Notre priorité est d’abord de protéger les arbres : c’est pourquoi nous revisitons l’entièreté de nos pratiques en termes de grands chantiers.

Pour les abattages qui demeurent inévitables, nous nous engageons à compenser chaque arbre touché par la plantation de 20 nouveaux arbres dans le même quartier.

Faire croître l’indice de canopée dans la villeEmbellir et verdir grâce au projet de tramway

Un effort important est mis sur la bonification de la végétation le long du tracé. La protection et la conservation des arbres existants sont minutieusement étudiées.

Des engagements forts pour préserver le patrimoine arboricole

En adoptant sa Vision de l’arbre 2015-2025 (PDF), la Ville s’est engagée à intégrer la notion de couvert végétal à la planification urbaine, aux projets de développement et à l’implantation de nouvelles infrastructures, comme le tramway. 

Dans le cadre du projet de tramway, la foresterie urbaine est une priorité regroupée sous 4 engagements spécifiques

Protéger

La Ville intervient sur plusieurs plans pour protéger et entretenir la forêt urbaine de son territoire dans le cadre de l’implantation du tramway.

  • Lorsque possible, des mesures de protection particulières innovantes seront privilégiées afin de conserver les arbres.
  • Chaque arbre est géolocalisé, documenté et analysé individuellement.
  • Un investissement de 2 M$, sur une période de 5 ans, dans un partenariat de recherche avec l’Université Laval, permettra de développer des connaissances et de concevoir de nouvelles méthodes et outils de conservation et d’intégration de l’arbre en milieu urbain.

Bonifier

  • Chaque arbre retiré dans le cadre du projet sera remplacé par la plantation de 20 nouveaux arbres dans les quartiers traversés par le tramway.
  • Une proportion des nouvelles plantations sont effectuées en amont des abattages (en cours depuis 2021).
  • La stratégie de végétalisation créera une ambiance le long du tracé grâce à une intégration de qualité des arbres et des végétaux.

À terme, il y aura plus d’arbres après l’arrivée du tramway : une incidence directe et positive sur l’indice de canopée dans la ville!

Assumer

  • Avant : afin de respecter les plus hautes normes de qualité quant aux soins apportés aux arbres, ce sont les experts en foresterie urbaine de la Ville qui encadreront les travaux de transplantation, d’élagage ou de retrait des arbres nécessaires avant la construction du tramway. 
  • Pendant : afin de s’assurer du respect des exigences strictes de protection des arbres, la Ville offrira son entière collaboration au Partenaire privé lors des travaux de construction du tramway, notamment grâce à des suivis réguliers sur les chantiers.
  • Après : la Ville se positionne à l’avant-garde des meilleures pratiques des grandes villes en prenant en charge la surveillance et les travaux d’arboriculture et d’entretien des arbres privés qui auront été touchés par la construction du tramway. Cela permettra notamment :
    • de faire les suivis adéquats de l’état de santé des arbres;
    • d'apporter les soins spécialisés requis;
    • de limiter les contraintes d’entretien aux propriétaires;
    • d’intervenir sur la végétation afin de la garder à une distance sécuritaire des infrastructures pour assurer la fiabilité du tramway.

Engager

  • Une approche personnalisée permettra de rencontrer chaque propriétaire afin de lui expliquer la nature des travaux à venir et leurs impacts sur les arbres.
  • La Ville ira encore plus loin en impliquant les propriétaires dans le choix de remplacement des arbres privés qui devront être retirés et en prenant en charge l’entretien de tous ceux situés à proximité de l’infrastructure du tramway. 
Consultez le guide Le tramway de Québec, vers une ville plus verte et plus durable.

Un environnement plus sain

En incluant les 30 000 arbres liés au projet de tramway, la Ville de Québec s’engage à planter au total 130 000 arbres sur son territoire au cours des prochaines années.

Au final :

  • plus de végétation avec l’arrivée du tramway;
  • plus d’espaces publics et d’îlots de fraicheur;
  • de nouvelles pratiques de protection lors de grands chantiers urbains;
  • une stratégie de végétalisation spécifique pour chaque quartier traversé;
  • un tramway arborant une Signature Québec mariant architecture, végétation et art public.

Une stratégie de végétalisation personnalisée Une approche adaptative est préconisée

Le choix des arbres et des végétaux participe à la signature du projet et à l’expérience des usagers. La stratégie de végétalisation permettra de créer un paysage sensible aux milieux traversés tout en mettant en valeur la végétation existante, en la bonifiant et en participant à la biodiversité.

La stratégie de végétalisation répond à 3 grands objectifs généraux :

  1. Esthétisme : assurer une intégration végétale de qualité
  2. Fonctionnalité : préserver les arbres en bon état, conserver les arbres remarquables et choisir des végétaux qui limitent les impacts sur l’exploitation du réseau
  3. Biodiversité : déployer une stratégie de biodiversité 10-10-10 (10 espèces provenant de 10 genres et issues de 10 familles) pour augmenter la résilience de la forêt urbaine
Haut de page