Des bénéfices pour les cyclistes

Découvrez comment le tramway facilitera l’intermodalité

L’arrivée prochaine du tramway et de son réseau nous permet de poser un geste important pour la pratique du vélo à Québec.

Un réseau intégré, sécuritaire qui favorise l’intermodalité

Le projet offre l’occasion de poser un geste fort pour favoriser la pratique du vélo à Québec. Les cyclistes profiteront d’aménagements complètement revus : des espaces sécuritaires, accessibles et conviviaux qui encouragent ce choix de mode de transport.

  • Sur 28 stations tramway, une vingtaine seront connectées au réseau cyclable
  • 9 vélostations confortables offrant jusqu’à 500 places sécurisées seront implantées
  • Toutes les stations tramway seront équipées de supports à vélo

Un réseau utilitaire accessible et bien connecté

Un arrimage avec le réseau cyclable

De nouvelles pistes cyclables seront aménagées près du tracé du tramway. Ainsi, la majorité des stations de tramway seront directement connectées au réseau cyclable. Les autres le seront à très forte proximité.

Le projet est une occasion d’arrimage avec la Vision des déplacements à vélo.

Vision des déplacements à vélo

La Vision des déplacements à vélo a permis à la Ville de Québec de bonifier son réseau cyclable de près 80 kilomètres entre 2016 et 2020.

Une nouvelle mouture de cette vision, la Vision de la mobilité active, permettra de continuer le travail entamé pour le vélo utilitaire, mais aussi d’améliorer les conditions de déplacements des piétons et d’arrimer le réseau de transport structurant aux infrastructures de transport actif.

La planification est présentement en réflexion et le processus d’élaboration comprendra des consultations publiques.

Stationner son vélo en toute sécurité

Toutes les stations seront équipées de supports à vélo. De plus, 9 vélostations seront implantées le long du tracé tramway, offrant jusqu’à 500 places de stationnement pour les cyclistes :

  • 1 au Terminus Le Gendre;
  • 1 au Pôle d’échanges de Sainte-Foy;
  • 1 au Pôle d’échanges de Saint-Roch;
  • 1 au Pôle d’échanges D’Estimauville;
  • 5 autres seront implantées le long de la ligne.

Une vélostation est une infrastructure pour les cyclistes qui offre le plus haut niveau de sécurité et de confort pour stationner son vélo sur une longue durée.

La sécurité est élevée par le contrôle d’accès, la vidéosurveillance, l’éclairage et la visibilité, tandis que le confort est agrémenté par la protection aux intempérées, par des supports de qualité et par la présence d’outils sur place pour les réparations.

Exemple d'une vélostation

Combiner vélo et transport en commun

L’arrimage entre le réseau cyclable et les commodités prévues favorisent l’intermodalité. La pratique combinée du vélo avec le transport en commun et le choix pour une diversité de modes de transport s’en trouveront facilités.

Les cyclistes pourront embarquer leur vélo dans l’espace prévu dans chaque rame du tramway.

Les installations pour les cyclistes aux stations et la proximité avec le réseau cyclable encouragera de saines habitudes de vie de déplacement actif et générera des impacts positifs sur la santé physique, psychologique et sociale des résidants de Québec.

Terminus Le Gendre
Haut de page