Voici comment nous intégrerons les fils du tramway

Intégration urbaine

Le tramway de Québec, propulsé à 100 % par l’électricité, circule, gravit des pentes et réchauffe ses passagers en hiver.

La quantité d’énergie requise nécessite une infrastructure électrique robuste.

Pourquoi alimenter le tramway par des fils aériens

C’est un système qui a fait ses preuves au Canada et à l’international. Les fils aériens sont fiables en hiver, et performants dans les pentes. Ce sont deux conditions essentielles pour une ville comme Québec.

Technologie retenue à Québec : la ligne aérienne de contact

Un fil de cuivre par direction distribue le courant électrique sur tout le tracé du tramway.
Au passage du véhicule, le courant est capté par un pantographe.
Tramway d’Helsinki
Pour garantir sa fiabilité été comme hiver, le tramway d’Helsinki en Finlande est propulsé par une ligne aérienne de contact.

D’autres technologies existent pour alimenter les tramways. Elles ont généralement été très peu testées dans des conditions similaires à Québec.

L’alimentation par batterie

  • Technologie récente et en développement
  • Les équipements de stockage d’énergie sont à bord du véhicule. Ils sont rechargés en station ou dans les sections du tracé avec fils aériens
  • Climat : il faut augmenter la grosseur de la batterie pour la climatisation et le chauffage en hiver
  • Pentes : une grosse batterie est très lourde à porter, alors que les pentes de Québec peuvent atteindre 8 %
  • Dans les prochains mois, un soumissionnaire pourrait démontrer qu’une telle technologie est éprouvée et convient à Québec. Si tel est le cas, la Ville sera à l’écoute.

L’alimentation par le sol

  • Le courant est capté au sol, sur un rail électrifié au centre de chaque voie
  • Climat : la neige et le verglas ne permettent pas de garantir un contact permanent continu entre la rame et le rail d’alimentation
  • Ce choix a donc été écarté pour Québec

Est-ce que les câbles du tramway auront un impact sur le paysage visuel ?

En prenant en compte toutes les opportunités qu’offre un tramway, l’impact sera bénéfique pour les quartiers traversés.

Durant la construction, tout l’espace compris d’une façade à une autre doit être réaménagé. C’est donc l’occasion d’améliorer le paysage urbain le long du tracé.

Questions des citoyens, réponses des experts avec Alejandro Calderon-Quintero, responsable de l’intégration urbaine du tramway de Québec. Il nous parle de l’intégration des lignes aériennes de contact.

Opportunité 1 : Embellir l’espace visuel aérien

  • Tous les fils aériens et toutes les traverses de fils actuels (électricité et télécommunications) seront enfouis sous terre.
Fils qui seront enfouis le long du boulevard René-Lévesque.
Dans cet exemple, on voit les types de fils qui seront enfouis le long du boulevard René-Lévesque.
  • Une ligne par direction et ses fils de support seront intégrés de façon harmonieuse
Tramway de Paris
On peut voir l’intégration des câbles électriques du tramway dans la ville de Paris (France).

Opportunité 2 : Intégrer l’éclairage aux poteaux du tramway

  • La ligne aérienne de contact sera supportée par des poteaux à tous les 40 mètres environ. Sur la quasi-totalité du tracé (88 %), ils serviront aussi à l’éclairage urbain. Cela fait en sorte qu’on diminue globalement le nombre de poteaux dans le paysage.
Tramway de Tours
Dans cet exemple du tramway de Tours (France), on voit un poteau qui soutient les câbles du tramway et l’équipement d’éclairage.

Opportunité 3 : Créer des infrastructures au design attractif

  • Les poteaux soutenant les fils du tramway devront être adaptés aux quartiers traversés. Parfois, on les retrouvera sur le côté de la rue, d’autres fois au centre de la voie. Dans tous les cas, l’objectif est qu’ils s’intègrent bien au paysage.
Mâts soutenant la ligne aérienne de contact.
Exigences faites au partenaire en charge de la réalisation du tramway pour les mâts soutenant la ligne aérienne de contact. Image tirée du Guide des lignes directrices de design.
  • Cette exigence fait partie d’un Guide des lignes directrices de design élaboré par la Ville pour le projet de tramway. L’objectif : s’assurer que le tramway et ses bâtiments soient en symbiose avec la ville.
  • Le partenaire privé qui réalisera le tramway recevra même un « catalogue des composantes ». Il s’agit de normes architecturales à respecter pour presque tous les objets visibles autour du tramway. Voici quelques exemples :
Ligne aérienne de contact et éclairage
Ligne aérienne de contact et éclairage
Signalisation routière
Signalisation routière
Mobilier urbain
Mobilier urbain
Signalisation en station
Signalisation en station
Végétation
Végétation

Et bien plus encore…

Pour en savoir plus

La campagne du Gros bon sens : pourquoi?

Parce qu’il s’en dit des choses, au sujet du tramway! Des fois c’est vrai, des fois ce ne l’est pas. Qu’on parle des fils, de l’hiver, de la plateforme, des arbres ou des autobus, il est important de s’en tenir aux faits.

Car si on peut penser ce qu’on veut du tramway, on ne peut pas dire n’importe quoi.

Autres nouvelles en lien avec votre sujet :

Haut de page